Envoyer à un ami

Imprimer

28/04/17 | Psychologie

Une thèse de doctorat sur les interactions mère borderline-bébé

Dans le cadre de sa thèse, Marie-Camille Genet a réalisé un suivi longitudinal de dyades mères borderline-enfants afin de comprendre l’impact de la psychopathologie maternelle sur l’enfant. La psychologue voulait ainsi comprendre comment l’enfant se construit psychiquement au sein de cette intersubjectivité parfois troublée. Pour le faire, elle a observé les interactions mère-bébé puis a revu ces dyades à des âges clés.

Pour lire la thèse de Marie-Camille Genet : http://www.theses.fr/2012PA05H118

 

Auteur :

Marie-Camille Genet

Psychologue clinicienne, Docteur en Psychologie (Paris Descartes)

Membres ayant publié sur le même thême

Haut de page

fermer

Envoyer à un ami

* Champs obligatoires