Envoyer à un ami

Imprimer

01/12/13 | Sociologie

Les douleurs de la mise au monde aujourd’hui, en France : une évidence à déconstruire. L’analgésie des parturientes est-elle une norme féminine, consentie et suffisante ?

Dossiers de l'Obstétrique n° 432, décembre 2013

Dans cet article, Maud Arnal cherche moins à lancer un débat « pour ou contre la péridurale » qu’à interroger les (fausses) évidences concernant les modes de prise en charge de la douleur et de l’accouchement. Comment les douleurs des parturientes sont-elles définies ? Par qui ? De quelle histoire les prises en charge des douleurs d’accouchement des femmes sont-elles l’héritière et de quelles valeurs sa prise en charge procède-t-elle (émancipation des femmes, par exemple) ?  

Télécharger le document 8 téléchargements

Auteur :

Maud Arnal

Sage-femme et étudiante en sociologie, EHESS, Paris

Membres ayant publié sur le même thême

Haut de page

fermer

Envoyer à un ami

* Champs obligatoires